• Qu'est ce que la Sonothérapie ?
  • Les instruments
  • A qui s'adresse-t-elle ?
  • Documentations
  • Tarif

Qu'est ce que la Sonothérapie ?

La sonothérapie est une thérapie qui fait appel au son et à la vibration afin d’harmoniser l’énergie, stimuler les capacités d’auto-guérison et  vous amener  à un état de relaxation profonde.

Le corps est composé à 70 % d’eau, et les fréquences vibratoires des gongs, des bols et des diapasons agissent sur les liquides, les méridiens et les canaux énergétiques. Résultat : les cellules sont apaisées, la circulation énergétique fluidifiée et on se retrouve dans un état d’équilibre méditatif .

C’est cette eau de notre corps qui va réagir en tout premier aux vibrations des bols qui seront disposés tout autour et sur le corps. Imaginez que l’on jette une pierre dans un lac, les ondes qui se créent vont se propager sur toute sa surface, il en va de même avec l’eau contenue dans nos cellules. C’est donc un véritable massage en profondeur qui va s’effectuer dans l’ensemble du corps. Dès le départ, vous pouvez ressentir un état de bien-être des plus pénétrants et régénérants.

On utilise depuis toujours le chant et le son dans les rituels de guérisons à travers le monde. Tambours, bâtons de pluie, gongs, cymbales… les instruments varient selon leurs utilisateurs. Le son permet une reconnexion à l’instant présent et c’est encore plus vrai avec les bols tibétains. Savoir être à l’écoute du son permet de vivre l’expérience d’une profonde méditation. Une seule séance de soin par les bols tibétains aurait l’effet de plusieurs mois de méditation !

Les instruments ?

Lors d’une séance, plusieurs de mes instruments peuvent être utilisés.

  • Le diapason thérapeutique

A l’origine, ce diapason était utilisé par les militaires pour paramétrer les radars, jusqu’à ce que, dans les années 1970, des scientifiques remarquent ses bienfaits sur la santé. « Hautement déstressantes, ses vibrations, plus aiguës que celles du gong et des bols, agissent au niveau nerveux et musculaire, et permettent de réaligner les chakras.

  • Les bols tibétains

Un peu plus récents que les gongs, ils ont été inventés par les Tibétains il y a 5 000 ans. De toutes les tailles, faits d’alliages métalliques, ils se présentent sous deux grandes formes : « Les bols de méditation utilisés dans les temples bouddhiques, dans le gong bath mais parfois aussi chez le dentiste pour détendre les patients, et les bols de thérapie dédiés aux massages sonores, que l’on pose sur le corps allongé et qui sont martelés afin que le son pénètre à l’intérieur », explique Swann. Les fréquences sont moins basses que celles du gong, plus aériennes, elles apaisent et déstressent profondément.

  • Les bols de cristal

On sait que la silice, qui sert à fabriquer les bols, entre dans la composition de nombre de cellules du corps humains.

Certains expliquent l’intensité des sensations que nous éprouvons à entendre jouer les bols en cristal par l’affinité naturelle de l’instrument et de notre organisme. Les bols se mettent à vibrer et notre corps résonne avec eux, chacun sent se diffuser en lui une vibration profonde.

  • Par les mélodies des Plantes ( inédit ) en partenariat avec mon collègue Renaud de son beau projet "NaturaSound" (Herboristerie sonore)

Jean Thoby - (donne des concerts avec les plantes)

NATURASOUNDS® est né des recherches de Renaud Ruhlmann pour sensibiliser à l'intelligence des végétaux en découvrant par la musique leur communication et leur vertus thérapeutiques.

La Musique des Plantes est un champ de recherche intriguant que Damanhur étudie depuis plus de 30 ans et qui est connue comme le secteur qui permet d'entrer en contact avec le monde végétal. La dernière découverte qui permet de mettre en lumière le lien perceptible entre les plantes et les humains est ce qu'on appelle la musique des plantes. Cette musique permet d'établir un lien entre deux êtres qui semblent très éloignés aux premiers abords, mais qui arrivent à établir une communication harmonieuse et riche en émotions.

On sait aujourd'hui que les plantes communiquent entre elles et sont dotées de sociabilité.

Du point de vu technique, cette communication ce crée par la transmission de l'activité électrique entre les racines et les feuilles des plantes. Les variations de cette activité sont traduites en musique à travers un synthétiseur.

 

  • Tambour chamanique

Le son du tambour vous emmènera au plus profond de vous-même.

(deux versions possible - son très grave ou médium)

C’est en variant les rythmes de son tambour que le praticien peut travailler sur les énergies ascendantes (masculines) ou descendantes (féminines) afin de les réunir en parfaite harmonie.

Ce sera l’union parfaite à l’image de celle représentant la mailloche (le bâton de frappe, qui symbolise l’énergie masculine, le yang) et le tambour (dont le cercle symbolise l’énergie féminine, le yin). Le tambour et sa mailloche constituent une unité indivisible. Sans mailloche, il est impossible d’obtenir un son du tambour, et à l’inverse, sans tambour, la mailloche n’est qu’un morceau de bois inanimé.

Il nous permet de nous reconnecter à nos forces instinctives terrestres et nos forces célestes.

A qui s'adresse-t-elle ?

- libérations des mémoires

- problèmes de sommeil

- stress

- migraine

- douleurs

- angoisses

- dépression

- rhumatismes

- équilibrage et harmonisation des chakras

- active et renforce le processus d’autoguérison et augmente le taux vibratoire

Documentations :

Tarif :

1h00 : entre 50€ et 60€ ( selon les instruments )

Défilement vers le haut